Une loi pour mourir accompagné...

Publié le par Marysia

Travaillant dans les soins palliatifs, je suis bien entendu sensibilisée à tout ce que les pouvoirs publics peuvent faire pour les patients et la familles quand ceux-ci sont touchés par la fin de vie.

Généralement, ce n'est pas un sujet qui intéresse sauf bien sur quand on est touché personnellement. Néanmoins aujourd'hui, nos chers dirigeants ont l'air de s'intéresser de près aux soins pallitifs.

Voilà ce que dit le communiqué de presse

Le Parlement, ce mardi 16 février 2010, a voté à l'unanimité une proposition de loi« visant à créer une allocation journalière d'accompagnement d'une personne en fin de vie. », dite « loi Leonetti ».

Cette allocation quotidienne, financée par l'État, s'adresse aux personnes qui accompagnent une personne en fin de vie, c'est-à-dire touchée par une maladie incurable, en phase avancée ou terminale, quelle qu'en soit la cause.
Il peut s'agir d'un ascendant, d'un descendant, d'un frère, d'une sœur, d'une personne de confiance, ou d'une personne partageant le même domicile du proche.

Pour recevoir cette allocation, le demandeur doit bénéficier d'un congé de solidarité familiale ou l'avoir transformé en période d'activité à temps partiel ou encore avoir suspendu ou réduit son activité professionnelle.

Son montant, fixé à 49 € par jour, sera ajusté si le bénéficiaire conserve une rémunération partielle. Elle sera versée durant 21 jours (ouvrables ou non), soit 3 semaines, et pourra être renouvelée une fois.  Si la personne accompagnée à domicile vient à être hospitalisée, l'allocation continuera d'être servie le temps de l'hospitalisation. Et, si cette personne décède, l'allocation cessera d'être due à compter du  jour suivant le décès de la personne accompagnée.
    
L'allocation journalière d'accompagnement d'une personne n fin de vie n'est pas cumulable avec :
1° l'indemnisation des congés de maternité, de paternité ou d'adoption ;
2° l'indemnisation des congés de maladie ou d'accident de travail ;
3° l'allocation parentale d'éducation ou le complément de libre choix d'activité de la prestation d'accueil du jeune enfant (CSS, art. L. 169-7).

Publié dans Société

Commenter cet article

Mary 02/03/2010 10:37


Bonjour ma belle Marysia ! hé oui ce billet est bien ; nous ne savons pas tout et il y a des choses à apprendre ! ça peut aider . Merci à toi. bonne journée ...tu vas bien ? ici beau soleil yes !
plein de bisous. Mary


harmonie37 27/02/2010 19:01


Une bonne nouvelle, reste à voir l'application.
Un beau geste que de pouvoir accompagner un proche dans ses derniers instants, un geste trop longtemps oublié.
Gros bisous Marysia


Bernard 27/02/2010 17:00


Coucou Marysia, comment vas-tu? Je viens pour te faire un gros bisou.
Bernard



Dany 26/02/2010 19:12


Ici rien de tout cela c'est encore pire!!!
Bisous
Dany 


liline50300 26/02/2010 14:10


Bonjour, il est grand temps que quelque chose soit fait!!! et cela sera un grand secours pour les familles toujours désemparées... BISES LILINE